Entretenir soi-même sa chaise en bois : les conseils

Entretenir soi-même sa chaise en bois : les conseils

Vous voulez effectuer vous-même l’entretien de vos chaises en bois ? Tout en sachant que cette matière peut accumuler chaque jour des saletés, il faut savoir que certains produits ne font pas bon ménage avec elle. Ainsi, il se peut que vous hésitiez à le faire chez vous. Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à le réussir.

Bien entretenir la chaise en bois brut

Si la chaise a été fabriquée avec du bois brut, rien de mieux de la brosser avec une association de savon noir et d’eau chaude. On peut aussi frotter le meuble avec une brosse dure à chiendent imbibée d’eau javellisée. Par ailleurs, il existe de nombreux produits adaptés à chaque type de bois avec lesquels on peut entretenir efficacement la chaise. Il faut tout de même rester prudent en les utilisant. On peut, par exemple, l’essayer sur une petite partie qui n’est pas visible de la chaise.
Toutefois, on peut aussi opter pour un nettoyage à sec pour cette chaise en bois brut. Pour ce faire, il convient de poncer de manière légère la surface de la chaise avec un papier de verre à faible grain. Pour ne pas abîmer la chaise avec cette technique, il faut éviter de polir le bois dans le sens contraire de ses veines. En outre, si vous voulez connaitre avec quels accessoires associés ce meuble pour réussir sa décoration industrielle, vous pouvez, par exemple, visiter l’http://www.chaise-industrielle.com.

Réussir l’entretien d’une chaise en bois laqué, peint, vernis et ciré

On doit noter que chaque type de bois nécessite un entretien spécifique. Pour une chaise en bois verni, il faut opter pour le dépoussiérage régulier en utilisant un chiffon en microfibre. Si on veut lui redonner sa brillance, rien de mieux que de frotter avec de l’eau savonneuse et un peu de vinaigre. Après l’application de ce mélange, il faut tout de même passer le chiffon en microfibre. Si on trouve, par exemple, des taches d’huile, il est envisageable de l’enlever avec de l’ammoniaque, de l’essence de térébenthine ou encore de l’essence à briquet.
Pour le bois ciré, il est impératif de l’entretenir au moins une fois par an avec l’application de cire ne contenant pas de silicone, entre autres, la cire d’abeille. Avant cela, il faut enlever la cire existante avec de l’ammoniaque, puis du vinaigre blanc. À savoir que l’accumulation peut encrasser le bois à long terme. Une fois finie, on peut procéder à l’application de la nouvelle couche de cire avec du chiffon doux. Cela doit se faire suivant le sens du bois.
Le bois laqué, quant à lui, peut s’entretenir avec une peau de chamois ou un chiffon de soie. Il est aussi envisageable de l’essuyer avec un peu de vinaigre blanc avant de passer le chiffon propre et sec. Si la tache est pourtant résistante, on peut appliquer un mélange d’un peu d’huile de lin, de l’essence de térébenthine et de la farine. En outre, pour une chaise en bois peint, une éponge imbibée d’eau savonneuse est suffisante pour l’entretenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *